Carnet de voyage aux Philippines

Les Philippines : quelques 7000 îles agencées dans l’océan pacifique, un pays immense aux paysages variés dont avons eu un aperçu avec ce voyage, toujours trop court, entre Luzon, Coron et Bohol. Les spectaculaires rizières de la cordillère dans la région de Banaue, les formations géologiques de toute beauté de l’île de Coron, les collines de Bohol, les plages paradisiaques de Panglao, la fournaise de Manille, sans oublier l’accueil des philippins, particulièrement chaleureux et festifs, un pays où tout est prétexte à sortir sa guitare et à pousser la chansonnette autour d’un verre. Ci-dessous une petite carte pour vous donner une idée de l’itinéraire que nous avons emprunté:

philippines46

Pour la première partie de notre voyage, le point de chute était basé à Basuanga et c’est en banca, petit bateau en bois, que nous avons sillonné les rivages somptueux de l’île de Coron et de Sangat. Mer turquoise et sentiment de bout du monde pour ces îles arides et isolées.

carnet-voyage-philippines_0002
Point de vue sur l’île de Coron depuis la ville de Coron … située sur l’île de Basuanga
carnet-voyage-philippines_0003
Coucher de soleil sur la baie de Coron
carnet-voyage-philippines_0004
Cabotage en banca entre les îles
carnet-voyage-philippines_0005
Bateaux de pêcheurs et bancas se croisent dans cette mer très riche en poissons en tout genre.
carnet-voyage-philippines_0006
Les rivages de Coron et leur formation géologique spécifique faite de corail fossilisé
carnet-voyage-philippines_0007
La côte déchiquetée abrite de nombreuses baies protégées du vent et des courants
carnet-voyage-philippines_0008
Des pêcheurs qui vivent sur cette île ont aménagé des petits refuges sur les plages, on y déjeune, entouré d’un paysage de rêve et à l’abris du soleil
carnet-voyage-philippines_0009
Le tourisme est présent mais très discret, un vrai bonheur de se sentir seuls au monde
carnet-voyage-philippines_0010
Rochers emblématiques de Coron que l’on aperçoit sur le chemin qui mène à un lac d’eau douce
carnet-voyage-philippines_0011
On sillonne en banca des paysages déserts entre deux plongeons
carnet-voyage-philippines_0012
Minuscule île qu’on traverse en quelques minutes bordée d’une plage de sable blanc, on s’y pose quelques instants pour profiter de la vue sur Coron

Retour sur Manille pour continuer notre périple sur Luzon en direction du nord pour découvrir les rizières en terrasse de la région de Banaue classées patrimoine mondial par l’Unesco, un long périple en voiture nous attend car ici, la durée des trajets en voiture est difficile à évaluer en avance, entre la densité de voiture à Manille, une manifestation religieuse impromptue, l’état des routes et la météo aléatoire, on fait facilement treize heures de voiture pour faire 400 malheureux kilomètres…

carnet-voyage-philippines_0017
Traversée de Manille en direction du nord de Luzon
carnet-voyage-philippines_0018
Sur la route, quelques part entre Manille et Banaue, l’incontournable Jeepney, transport en commun symbole des Philippines.
carnet-voyage-philippines_0019
Le tricycle philippin, l’équivalent du rickshaw, qui sert à transporter aussi bien des personnes que des objets divers et variés
carnet-voyage-philippines_0020
Ambiance de rue
carnet-voyage-philippines_0022
Tricycle particulièrement surchargé…
carnet-voyage-philippines_0023
Les jeepneys sont tous différents et customisés en fonction des goûts de leur propriétaire. Les jeepneys sont, à l’origine, les jeeps abandonnées par l’occupant américain à l’indépendance et qui ont été transformées en transport en commun.
carnet-voyage-philippines_0024
Le basket est le sport emblématique des Philippines, on verra partout dans toutes les villes, des paniers de basket bricolés
carnet-voyage-philippines_0025
Station service à Banaue
carnet-voyage-philippines_0026
Scène de rue à Banaue
carnet-voyage-philippines_0027
Dans un bar à Banaue, on visionne religieusement le match de basket du soir.
carnet-voyage-philippines_0028
La route sinueuse et sans fin qui s’enfonce dans la cordillère vers les rizières
carnet-voyage-philippines_0029
Les rizières en terrasse à perte de vue
carnet-voyage-philippines_0030
Balade dans ce paysage féérique: le chemin étroit nous emmène dans un dédale de rizières
carnet-voyage-philippines_0031
Les paysans Ifugao, qui cultivent un riz rouge délicieux et biologique, vivent directement dans les rizières
carnet-voyage-philippines_0034
Paysan Ifugao
carnet-voyage-philippines_0035
Notre maison pour la nuit, maison traditionnelle en bois complètement ouverte posée au bord de la rivière en plein coeur des rizières et notre génial guide chantant
carnet-voyage-philippines_0036
Portrait de Jesus – alias Jessie – notre guide et chanteur hors pair.
carnet-voyage-philippines_0037
Portrait de tonton Victor, notre hôte, durant une soirée animée, entre chansons et verres de rhum parfumé au calamansi (agrume local divin)
carnet-voyage-philippines_0032
La cordillère des Philippines
carnet-voyage-philippines_0033
La route de la cordillère

Après cette plongée dans la Cordillère et ses rizières, on s’envole pour Bohol et son ambiance tropicale, sa chaleur écrasante, ses collines de chocolat, et les petites îles de Balicasag et Pamilacan mondialement réputées pour leurs fonds marins exceptionnels.

carnet-voyage-philippines_0038
Les collines de chocolat
carnet-voyage-philippines_0039
Ancienne barrière de corail fossilisée, plus d’un millier de collines couvrent le centre de l’île de Bohol, progressivement recouvertes de forêt.
carnet-voyage-philippines_0040
La jungle de Bohol
carnet-voyage-philippines_0041
La rivière au milieu de la jungle près de Loboc
carnet-voyage-philippines_0042
Terrain de basket à Alona sur la presqu’île de Panglao
carnet-voyage-philippines_0043
Coucher de soleil sur Alona Beach
carnet-voyage-philippines_0044
Sur le trajet entre Alona, Balicasag et Pamilacan, il est courant de croiser les dauphins tôt le matin
carnet-voyage-philippines_0045
Lavoir collectif sur l’île de Pamilacan, petite île de pêcheurs au climat rugueux de chaleur extrême et balayée par les vents.
carnet-voyage-philippines_0046
Traversée de Pamilacan

Notre voyage se termine par une dernière journée à Manille, l’occasion d’aller faire un tour dans le centre historique et sur le bord de mer. Manille est une ville à l’atmosphère étrange où bidonvilles et misère côtoient centres d’affaires et building géants dans un bruit de circulation assourdissant et une pollution palpable.

carnet-voyage-philippines_0048
Le centre de Manille
carnet-voyage-philippines_0049
La baie de Manille où les enfants se baignent
carnet-voyage-philippines_0050
Touristes et locaux se rassemblent pour regarder le coucher de soleil sur la baie
carnet-voyage-philippines_0051
Ambiance de rue
carnet-voyage-philippines_0052
De nombreux pêcheurs profitent des eaux poissonneuses de la baie
carnet-voyage-philippines_0053
Ambiance de rue dans le quartier de Malate
carnet-voyage-philippines_0054
La nuit tombe sur Malate

Notre périple aux Philippines prend fin, direction Hong Kong pour une découverte de quelques jours de cette ville mythique. Ce voyage a été organisé avec l’agence francophone Philippines Tropicales dont nous recommandons vivement les services.

Carnet de voyage à Hong Kong à suivre…

Voir d’autres carnets de voyage:

jordaniecarnet-de-voyage-yunnan

7 thoughts on “Carnet de voyage aux Philippines

  1. christophe dit :

    un beau voyage

  2. Marie Laure dit :

    bonjour, vos photos sont magnifiques ! elles me rappellent de si beaux souvenirs dans ce si joli pays avec des gens si charmants, je ne suis pas allée à Coron mais vous m’avez donné envie …. ce sera une bonne excuse pour y retourner.

  3. Les photos sont sublimes. Merci pour le partage.

  4. merci pour le commentaire! c’est un pays magique, un peu loin certes, mais qui vaut le détour 🙂

  5. merci! nous-même sommes partis frustrés de ne pas avoir vu plus de ce pays immense et si beau, une bonne raison d’y retourner effectivement…

  6. merci et avec plaisir ! Les Philippines ne font pas parties des destinations les plus prisées des français et pourtant, quelle beauté, quelle nature et quel accueil! Sans travailler pour l’office du tourisme, franchement, ça fait partie des endroits les plus sauvage qu’on ait vu. Et, malheureusement nous ne faisons pas de photos sous-marine, mais les fonds -rien qu’en snorkelling- sont absolument renversant de beauté, jamais vu des coraux d’une beauté aussi psychédélique!

  7. Jeanine et Jacques dit :

    SPLENDIDES TOUS VOS REPORTAGES ….Nous avons PARTICULIEREMENT aimé vos carnets de voyage sur la JORDANIE et la NAMIBIE étant fans de voyages dans les zones désertiques mais envisageant un voyage aux PHILIPPINES cette année ,nous avons été très heureux de découvrir en avant première votre carnet de route sur cet archipel FABULEUX !
    Merci de continuer à nous faire rêver lors de vos prochains périples !

Comments are closed.

Back to top