Carnet de voyage en Thaïlande : Koh Ngai et Bangkok

Nous n’avons pas fini de vous montrer nos dernières réalisations de l’année qui vient de s’achever, d’autres article sur 2013 suivront dans les jours à venir, mais nous avions envie de débuter 2014 avec un carnet de voyage.

Depuis le temps qu’on entendait du bien de la Thaïlande, nous nous sommes enfin décidés à aller y faire un petit tour en décembre dernier. Douze jours à savourer l’isolement d’une île magnifique dans la mer d’Andaman et le bouillonnement fascinant de Bangkok. Un  voyage très différent de nos épopées habituelles dans divers déserts isolés: nous voici parti dans la moiteur de l’Asie du sud-est et son foisonnement, une destination très touristique mais qui garde une identité et une culture à part, une ambiance particulière qui nous a réellement enchanté.

La première partie du voyage s’est déroulé sur la magnifique petite île de Koh Ngai, dans la mer d’Andaman, située à quelques dizaines de kilomètres au sud de Koh Lanta mais beaucoup moins fréquentée que cette dernière et beaucoup, beaucoup plus petite: pas de route, pas de voiture et un débarquement directement sur la plage. La particularité et la beauté de cette région vient de ces rochers karstiques très spectaculaires donnant l’impression d’être posés sur la mer et qui font immanquablement penser à la Baie d’Halong. Nous sommes arrivés juste après une tempête, sous des nuages bas et noirs qui donnaient une ambiance inquiétante à ce lieu magique…

koh-ngai-01
L’embarcadère de Pak Meng
koh-ngai-2
Le trajet entre Pak Meng et Koh Ngai
koh-ngai-3
La traversée dure environ quarante minutes en fonction de la météo
koh-ngai-4
Les rochers karstiques aux formes étranges
koh-ngai-5
Malgré le développement touristique, Koh Ngai reste encore assez peu construite
koh-ngai-6
Fin d’après midi sur la plage
koh-ngai-7
La tempête s’éloigne pour laisser une ambiance particulièrement paisible
koh-ngai-8
Les bateau traditionnels longue queue très photogéniques
koh-ngai-9
La soleil tombe tôt et très brusquement et laisse place à la superbe heure bleue
koh-ngai-10
L’heure bleue depuis notre hôtel
koh-ngai-11
balade à la tombée de la nuit
koh-ngai-12
Rocher karstique vu du bateau, formation géologique incongrue et magnifique
koh-ngai-13
Restaurant de pêcheur sur la plage de Koh Ngai
koh-ngai-14
Les chiens errants, partout très présents mais jamais agressifs. Ici, ils tentent de se refroidir les pattes après une course sur le sable brulant.
koh-ngai-15
Pêcheur vivant de l’autre côté de l’île presque inhabitée et sans aucun hôtels, un bon endroit pour le snorkelling où nous étions seuls au monde
koh-ngai-16
Palmeraie et maison de pécheur de l’autre côté de l’île
koh-ngai-17
Retour sur le continent pour un vol intérieur direction Bangkok

Bilan de notre séjour sur Koh Ngai: nous étions, il est vrai, un peu inquiets à l’idée de rester sans bouger 5 jours au même endroit et finalement nous nous sommes plutôt bien adaptés au rythme, rester plusieurs jours a permis de profiter pleinement des variation de la lumières et d’apprécier l’atmosphère de l’île. Les hôtels et camping sont bien intégrés dans le paysage et restent discrets, ce qui permet de se sentir au bout du monde. Il y avait très peu de monde au moment où nous y étions, ce qui a accentué le côté perdu et sauvage. Nous avons traversé l’île à pieds à travers la jungle, l’occasion d’une chouette balade (où nous nous sommes bien sûr perdus, les indications étant assez sommaires) et ce fut l’occasion de rencontrer un ranger -qui nous a sauvé de la déshydratation grâce aux noix de coco fraîches qu’il nous a décroché et offert. Koh Ngai faisant partie d’un parc national, c’est le seul endroit où nous avons senti une volonté de préservation de l’environnement. Car le seul bémol à cette destination est l’état des fonds, complétement ravagés par le ballet incessant des bateaux longues queues et du tourisme qui vient en masse voir les coraux regroupés dans le secteur (Koh Ngai faisant partie d’un ensemble de trois îles qui sont la destination d’excursions incessantes), nous avons quand même vu de jolies choses mais pas autant que nous l’espérions, nous avons été assez choqué du comportement totalement irrespectueux de nombreux touristes qui semblent indifférents à la destruction d’un endroit d’une rare beauté.

Retour à la civilisation avec un vol pour Bangkok, direction Anphawa, destination favorite des habitants de Bangkok le week-end. Cette ville vivant au rythme du fleuve Maeklong a à offrir comme curiosité un marché littéralement traversé par un train, une expérience incongrue.  C’est aussi un endroit calme et typique qui nous a permis de voir une autre facette de la vie thaïlandaise rythmée par les marées et la vie des pêcheurs, un autre monde à seulement 80 km de Bangkok.

anphawa-1
Sur la route de l’aéroport… le port du casque n’est pas obligatoire et les nombreux scooter supportent souvent quatre passagers.
anphawa-2
Les canaux d’Anphawa à la tombée du jour
anphawa-3
Le centre ville paisible où l’on mange de tout à n’importe quelle heure comme partout
anphawa-4
La gare d’Amphawa
anphawa-5
Le marché et ses poissons (et ses odeurs parfois un peu éprouvante en cette heure si matinale…)
anphawa-6
C’est un vrai plaisir de flâner au milieu de denrées plus ou moins identifiées…
anphawa-7
le marché
anphawa-8
le marché
anphawa-9
L’extrémité du marché
anphawa-10
On distingue bien sur cette image les auvents qui seront repoussés au passage du train
anphawa-11
Coquillage et poissons: la base de l’alimentation
anphawa-12
le marché
anphawa-13
Une forte sonnerie précède l’arrivée du train pour que tout le monde ait le temps de se pousser…
anphawa-14
…le train prend toute la largeur de l’étroit passage et nous sommes tous collés contre les murs…
anphawa-15A
… et en un instant, le marché reprend son cours et tout est remonté.
anphawa-16
Le fleuve entouré de marécages et ses petites maisons sur pilotis appartenant aux pêcheurs…
anphawa-16A
…dans une ambiance de bout du monde…
anphawa-17
… où l’on croise des pêcheurs de coquillages.
anphawa-18
Maison typique du coin où tout le monde vit au rythme de l’eau et où le moyen de transport reste la barque à moteur
anphawa-19
Une sorte de bar/ boutique ambulant où l’on nous sert un café assez spécial…
anphawa-20
Fabrique de charbon familiale perdue dans la mangrove
anphawa-21
Nous croiserons de nombreux singes nageurs des mangroves
anphawa-22
La vie quotidienne…
anphawa-22A
…organisée autour de l’eau.

Cette région très peu touristique mais riche économiquement parlant, offre un autre visage de la Thaïlande, un mode de vie particulier où l’économie dépend uniquement du fleuve, de la pêche et de l’élevage d’écrevisses. Loin de la carte postale, on apprécie l’ambiance sereine et l’atmosphère de cet endroit, les paysages de marécages, le ciel blanc et la chaleur humide où circuler en bateau permet de respirer un peu.

De retour à Bangkok, on réalise l’étendue de la ville et que nos cinq jours prévus ne seront pas de trop pour appréhender cette cité magnifique qui nous a littéralement envoutée par ses contrastes, on passe ainsi d’un quartier artisanal tout ce qu’il y a de plus tranquille à des alignements de supermarchés alignés dans d’immenses avenues grouillantes de monde, de palais très spectaculaires aux canaux habités par des iguanes immenses. Cette ville oscille sans cesse entre tradition ancestrale et une modernité effrénée, bercée par le Chao Phraya et son balais incessant de bateaux/péniches/barques de toutes les tailles, le tout sous une chaleur de plomb qui invite à prendre son temps.

bangkok-1
Les rives du Chao Phraya à l’heure bleue
bangkok-2
Petites ruelles à deux pas du Grand Palais
bangkok-3
Une soirée à Patpong, un des quartiers chaud de Bangkok
bangkok-4
…où la prostitution prend la forme d’un marché à ciel ouvert…
bangkok-5
…où tout se vend.
bangkok-6
Le Grand Palais…
bangkok-7
…et ses statues de Bouddha
bangkok-8
La vue superbe sur le Wat Arun
bangkok-9
On croisera de nombreux moines
bangkok-10
La culture du tatouage est très présente
bangkok-11
A Kao San, fleurissent des services de costumes sur mesure…
bangkok-12
…où les boutiques ouvertes toute la soirée vendent aux occidentaux des copies de grandes marques
bangkok-13
Les salons de massage dans la rue,  indissociables de la vie thaïlandaise
bangkok-14
Un stand de Pad Thaï, délicieux plat de base vendu 50 bahts, soit environ 1€
bangkok-15
Salon de tatouage à Kao San
bangkok-16
Balade sur les Klongs de Thonburi, les canaux du vieux Bangkok…
bangkok-17
…sillonnés par les vendeurs ambulants.
bangkok-18
Les maisons sur pilotis sont détruites au fur et à mesure pour construire d’immenses immeubles et assécher les marécages.
bangkok-19
Le Chao Phraya
bangkok-20
Coucher de soleil sur le Chao Phraya
bangkok-21
Soirée boxe au Stade de Lumpinee, en attendant l’ouverture des portes
bangkok-22
Le ring que, par superstition, les femmes n’ont pas le droit de toucher
bangkok-23
Préparation au match
bangkok-24
En attendant de monter sur le ring (nous assisterons à une dizaine de combat durant la soirée)
bangkok-25
Particulièrement énergique, la boxe thaï surprend par sa rapidité et sa violence
bangkok-26
Le stade est bien le seul endroit où l’on peut voir des thaïlandais s’énerver et hurler
bangkok-27
L’entraineur donne des consignes entre deux round
bangkok-28
Après la victoire, on commence à voir les bosses et les bleus apparaître
bangkok-29
Ambiance dans les vestiaires
bangkok-30
Notre chambre située dans une superbe maison d’hôte toute en bois posée sur le Chao Phraya
bangkok-31
Le quartier paisible des artisans
bangkok-32
Le marché du quartier des artisans
bangkok-33
Maisons traditionnelles en bois
bangkok-34
On trouvera partout ces minis temples et leurs offrandes à un ou plusieurs dieux.
bangkok-35
Le tuk tuk reste un moyen de transport très commun dans certains quartiers
bangkok-36
Pilote de tuk tuk
bangkok-37
La pollution peut s’avérer assez étouffante avec la chaleur qui règne dans la ville
bangkok-38
la rue et ses vélos
bangkok-39
De nombreux bars et hôtels ont aménagé leur toit terrasse pour profiter de la vue et de la relative fraicheur du soir
bangkok-40
La ville s’allume à la tombée de la nuit
bangkok-41
Le quartier chinois à visiter de nuit…
bangkok-42
…et ses embouteillages
bangkok-43
On peut manger partout et tout le temps,
bangkok-44
Le fameux panais et ses effluves de poubelle oubliée…
bangkok-45
Un immense pont autoroutier recouvre toute une partie de la ville, le seul moyen qu’il a été trouvé pour désengorger la circulation
bangkok-49
Vision surréaliste d’une statue de Bouddha en route pour un temple
bangkok-50
Rue commerçante dans le Bangkok moderne
bangkok-51
La ville s’étend à perte de vue : officiellement 8 million d’habitants, officieusement 15 million.

Bangkok aura été une très belle découverte, une ville qui nous aura marqué par sa diversité, ses contrastes et ses différents quartiers, du plus populaire au plus moderne. Passer d’ambiances étouffantes, bruyantes et surpeuplées à des quartiers paisibles, traditionnels et charmants est une très belle expérience. Cette ville mérite largement qu’on s’y arrête plusieurs jours pour l’apprécier à sa juste valeur et ressentir son énergie. Nous avons fait le choix de visiter en partie cette immense cité avec un guide Thaï et nous ne pouvons que le conseiller, le foisonnement de choses à voir étant tel qu’un guide nous a permis d’aller à l’essentiel tout comme de sortir des sentiers battus et d’appréhender la mentalité des thaïlandais. Comme pour tous nos voyages, nous sommes partis avec une agence de voyage indépendante et nous conseillons vivement les services de Martin Bauer, français passionné et à l’écoute, qui nous a construit un voyage en fonction de ce que nous souhaitions vivre. Ce voyage, toujours trop court, nous aura donné envie d’y revenir.

Et si après ça, vous avez envie de grands espaces déserts, c’est par là:

baja-california-mexique australie

Maria Ortiz Cabrelli

15 thoughts on “Carnet de voyage en Thaïlande : Koh Ngai et Bangkok

  1. Valérie dit :

    joli carnet!!

  2. Gwenaelle et David dit :

    Très beau reportage ! Les visages des vieilles dames du marché sont captivants ! Nous allons aussi visiter Bangkok puis profiter des plages à Koh Tao le mois prochain, Nous espérons que les remous politiques ne terniront pas notre séjour. Meilleurs voeux pour la nouvelle année.

  3. Christophe dit :

    Superbe, merci pour le voyage

  4. Super article! Les photos sont magnifiques!

  5. Tes photos sont magnifiques et ne font qu’augmenter mon envie de visiter ce pays très prochainement !
    Comme toi je n’ai entendu que du bien de ce pays et des découvertes qu’on peut y faire. J’aimerais bien partir au mois de Mars et j’espère que ça se fera 🙂
    Si tu as des conseils particuliers, je les prends d’ailleurs volontiers.

    Merci pour ce voyage en images !

  6. Wouah tes photos sont magnifiques ! Tu as a vraiment un talent pour la photographie 🙂 C’était un vrai plaisir de lire cet article et tu m’as bien donné l’envie de repartir en Thaïlande ! Merci !

  7. Les photos sont vraiment superbes, ça fait rêver 🙂 (coup de coeur pour les photos de Koh Ngai à la tombée de la nuit…)

  8. Wahoo… les photos sont magnifiques!
    J ai navigué sur votre site, toutes vos photos sont époustouflantes.

  9. Waouh! Vos photos m’ont littéralement coupé le souffle.
    Nous avons visité la Thaïlande fin 2011, pendant 1 mois, mais ne nous sommes pas arrêté à Bangkok, sauf 1/2 journée avant de repartir vers la France pour visiter le Wat Pho (impressionant).
    Cet article m’a replongé dans cet ambiance thaï. Vous m’avez transporté de Portland (OR – où je vis) à BGK en un clic.
    Merci de partager vos magnifiques clichés. (J’aime la photo mais la pratique à un niveau très amateur…)
    Au plaisir d’un prochain dépaysement sur votre blog, Les Cabrelli!

  10. Tes photos sont juste sublime! j’en suis rester bouche bée !
    merci pour ce voyage (photos)

  11. Je viens de découvrir ton blog et moi qui aime bien la photo tu m’a scotchée avec tes portraits qui sont je trouve excellents et bien meilleurs d’ailleurs je trouve que les autres photos. Bravo car j’avoue que j’ai souvent du mal à faire des portraits, je n’ose pas toujours demander aux gens…. Vivement ton prochain voyage! Ou iras-tu?

  12. C’est le pays que je préfère, de tout ceux que j’ai pu visiter. Tes photos sont magnifiques Dominique ! Vraiment… grande bouffée d’oxygène grâce à vous deux ! Et bonne année !!!

  13. Eléonore dit :

    superbe reportage !

Comments are closed.

Back to top