Carnet de voyage en Chine : Yunnan et Guangxi | Février – Mars 2015

La Chine: immense pays dont le nom à lui seul ouvre la boîte à fantasme du voyageur: traditions ancestrales, raffinement culinaire, paysages de rêve à l’infini, mais aussi régime autoritaire, censure, révolution culturelle… Un pays en pleine mutation et une terre de contraste impossible à appréhender en un seul voyage. Pour nos premiers pas dans l’empire du milieu, nous avons choisi de découvrir une partie du Yunnan et la région de Yangshuo dans le Guangxi. Une petite carte ci dessous pour mieux visualiser notre itinéraire:

carnet-de-voyage-yunnan-chine

Nous sommes arrivés par un vol direct de Paris à Kunming, capitale du Yunnan et petite ville de province … de 4 millions d’habitants. Nous sommes tout de suite partis à la découverte d’un Yunnan rural et magnifique au cours d’un itinéraire de 1600 km en voiture. Nous avions planifié notre trajet pour voir des paysages spécifiques de cette région comme les terres rouges de Dongchuan, les champs de colza de Luoping et Puzhehei, également appelée la petite Guilin pour ses pics karstiques: des lieux fréquentés par les touristes chinois mais peu connus des touristes occidentaux. Le point culminant de notre périple au Yunnan étant de voir les rizières en eau de Yuanyang considérées comme parmis les rizières les plus spectaculaires du monde.

1-kunming-Yunnan

Kunming de nuit, stand de fruits exotiques

Région de Dongchuan : les terres rouges

Région de Dongchuan : les terres rouges

2A-Dongchuan-Yunnan

Cultures en terrasse à 2500m d’altitude

3A-Dongchuan-Yunnan

Fin d’après midi sur les terres rouges

yunnan-paysans

Paysans de la région de Dongchuan

La route fait partie du voyage et parcourir le Yunnan en voiture a été riche en émotions diverses : la conduite étant très sportive, les routes sinueuses et le respect du code de la route quasi inexistant mieux vaut avoir les nerfs bien accrochés et un chauffeur de talent! Mais quel bonheur de voir défiler tous ces paysages aussi beaux qu’étranges: chaque mètre carré de terre est cultivé, retourné, exploité ou construit, les cultures en terrasses se succèdent ponctuées de villages habités par diverses ethnies au mode de vie très rural: poules, cochons et canards vivent en libertés dans les rues. Les buffles sont omniprésents car indispensables à l’agriculture et tout est cultivé et récolté à la main. Les femmes des différentes ethnies portent le costume traditionnel que ce soit pour travailler ou faire le marché…mais presque toutes ont un smartphone. Les hommes jouent dans la rue, aux cartes ou au majong, en fumant, pendant que des jeunes, habillés à la dernière mode, font des selfies. Le contraste entre la jeunesse et ses ainés était particulièrement saisissant, les traces de la révolution culturelle étant encore bien présentes. La pauvreté des paysans est une réalité (même si il y a peu de misère) mais le commerce est roi et le pays change a une vitesse si folle que les autoroutes et les tours en béton poussent comme des champignons, rasant les maisons traditionnelles devenues insalubres. Ballotés entre des traditions omniprésentes et une modernité aussi écrasante que symbole d’une liberté nouvelle, nous ne pouvions qu’être éblouis par le Yunnan, une région qui mérite tous les superlatifs et dans laquelle on aurait aimé se perdre encore beaucoup plus longtemps.

5-Dongchuan-Yunnan

Lever de soleil à Dongchan

6-Yunnan

Ambiance de rue sur la route de Luoping

7-Yunnan

Partout dans les villes, on voit les hommes jouer aux cartes ou au majong

9-Yunnan

Seuls occidentaux perdus dans cette grosse bourgade, notre présence génère de nombreux fou rire

10-Yunnan

Les paysans descendent des montagnes avec leurs chevaux ou leur buffles

10A-Yunnan

Ambiance de rue

11-Shilin-Yunnan

La forêt de pierres de Shilin classée patrimoine mondial par l’Unesco

12-Shilin-Yunnan

Shilling : un labyrinthe de pierres acérées.

13-Luoping-Yunnan

Les champs de colza aux alentours de Luoping

13A-Luoping-Yunnan

Le jaune presque fluo du colza s’étend sur des centaines de kilomètres

14-Luoping-Yunnan

De nombreuses ruches sont installées pour récolter le miel

15-Luoping-Yunnan

Ce phénomène psychédélique génère une ambiance de fête et ne dure que 30 jours par an.

16-Luoping-Yunnan

La ville de Luoping : sans attrait touristiques spécifiques et pourtant fascinante pour les touristes que nous sommes

17-Luoping-Yunnan

Marchés de rue à Luoping

19-Luoping-Yunnan

Comme partout où nous avons été, les nombreux parcs des villes sont utilisés pour la danse et la gym tard le soir et tôt le matin, à grand coup de musique pop chinoise stridente.

21-chutes-des-neufs-dragons

Une longue marche pour admirer la chute des neufs dragons.

22-chutes-des-neufs-dragons

Le riz est cuisiné et proposé sous toutes ses formes au bord des routes et dans les marchés.

22A-Yunnan

Partout où il est possible, la terre est cultivée

23-Yunnan

la route traverse des champs de colza en fleur sur des centaines de kilomètres

23A-Puzhehei

Arrivée à Puzhehei surnommée la petite Guilin avec ses pics karstiques dans la brume du petit matin.

24-Puzhehei

Puzhehei

25-Puzhehei

Ballade sur la rivière à Puzhehei

26-Puzhehei

Une jolie randonnée qui nous permet de monter au sommet d’un pic karstique

27-Puzhehei

Ce paysage s’étend sur des kilomètres : des pics karstiques posés au milieu des rizières

29-Yunnan

Le casque n’est pas obligatoire et les scooters transportent souvent toute la famille

30-Yunnan

Une halte pour déjeuner à Kai Yuan Shi

31-Yunnan

On descend dans la vallée du fleuve Rouge, l’ambiance devient tropicale..

32-Yunnan

Les ethnies viennent vendre des fruits exotiques sur le bord de la route.

32A-Yuanyang-yunnan

Notre premier coucher de soleil aux rizières de Yuanyang

33-Yuanyang-Yunnan

Un paysan dans ses rizières

34-Yuanyang-Yunnan

Ne pas espérer être seul sur les spots photo! Mais l’ambiance est bon enfant et le spectacle magique.

35-Yuanyang-Yunnan

Coucher de soleil à Yuanyang

36-Yuanyang-Yunnan

Le village où nous logeons, typique des villages de la région

37-Yuanyang-Yunnan

Les buffles sont préparés à aller travailler dans les rizières

39-Yuanyang-Yunnan

Ces rizières sont façonnées par l’homme depuis plus de mille ans, tout n’est que terre et boue et le travail est incessant pour maintenir cette fragile architecture.

40-Yuanyang-Yunnan

La route étroite que se partagent les paysans, leurs bêtes et les camions.

41-Yuanyang-Yunnan

Visite d’un marché dans la vallée de Yuanyang

41A-Yuanyang-Yunnan

Les femmes habillées aux couleurs de leur ethnie vendent leur production.

41B-Yuanyang-Yunnan

Le travail agricole se fait à main et à dos d’homme

42-Yuanyang-Yunnan

Le smartphone devenu incontournable partout dans le monde

ethnie-yunnan

Portraits sur le marché

 

43-Yuanyang-Yunnan

Le marché propose de tout : du balais brosse au canard vivant.

43A-Yuanyang-Yunnan

Scènes de marché

44-Yuanyang-Yunnan

Paysanes de l’ethnie des Yi sur le marché

45-Yuanyang-Yunnan

Négociation autour du prix de la volaille

46-Yuanyang-Yunnan

Femme Yi sur le marché

47-Yuanyang-Yunnan

Vente de poulet sur le marché

48-Yuanyang-Yunnan

Femme Yi dans une boutique de chaussures

49-Yuanyang-Yunnan

Restaurant typique : toujours des nouilles agrémentées de la garniture de son choix (et de pas mal de piment)

49A-Yuanyang-Yunnan

Femmes Yi sur le marché

50A-Yuanyang-Yunnan

Ambiance de rue

51-Yuanyang-Yunnan

Retour dans les rizières pour une randonnée : le message est explicite

52-Yuanyang-Yunnan

Les rizières écrasées de chaleur

53-Yuanyang-Yunnan

Après le travail dans les rizières, les buffles sont mis au repos dans des bains de boue

54-Yuanyang-Yunnan

Les rizières à perte de vue

55-Yuanyang-Yunnan

Le coucher de soleil sur les rizières de Laohuzui: la Bouche du Tigre

57-Yuanyang-Yunnan

Retour de nuit dans notre auberge

58-Yuanyang-Yunnan

Lever de soleil de la terrasse de notre auberge

59-Yuanyang-Yunnan

Tous les matins, les nuages se forment dans la vallée

61-Yuanyang-Yunnan

et créent une ambiance féérique

62-Yuanyang-Yunnan

Le travail dans les rizières commence dès le lever du soleil.

63-Yuanyang-Yunnan

Les pieds dans la boue des rizières

64-Jianshui

Jianshui

64a-Jianshui

Jianshui

65-Jianshui

Ambiance de rue à Jianshui

66-Jianshui

Quelque soit l’endroit, on tombe toujours sur des joueurs installés dans la rue

67A-Jianshui

Ambiance de rue à Jianshui

67B-Jianshui

Ambiance de rue à Jianshui: la jeunesse dans le quartier moderne…

67BA-Jianshui

…et à quelques rues de là un atmosphère plus traditionnelle.

67C-Jianshui

Le scooter est le moyen de déplacement le plus utilisé en ville

67D-Jianshui

Une certaine idée de l’aménagement intérieur des taxis

67E-Jianshui

Les commerces en tout genre sont ouverts tard le soir.

68-Jianshui

Jianshui est une ville touristique grâce à la conservation de son patrimoine architectural…

69-Jianshui

…mais reste une vraie ville, vivante…

70-Jianshui

…et bercée d’ambiances poétiques

71-Jianshui

…ou moderne.

72-Jianshui

Tous les épiciers ont leur TV allumée pour passer le temps

72A-Jianshui

Incursion dans le quartier des artisans en dehors de la ville historique au petit matin.

73-Jianshui

L’architecture si typique des toitures chinoises est encore bien visible à Jianshui

74A-Jianshui

Une fabrique de tofu, aliment incontournable, où tout est fait à la main

De nos dix jours itinérants dans le Yunnan nous n’avons nourri qu’un seul regret : ne pas y être resté plus longtemps! Chaque ville et chaque village est terriblement photogénique, les paysages y sont somptueux et les gens sympathiques : une certaine douceur de vivre qui défini le Yunnan comme une région à part et privilégiée, moins polluée que le reste du pays, avec un climat très clément qui attire les chinois des autres régions durant leurs congés.

Une autre Chine dans la Chine en quelque sorte, très, très loin de Pékin.

Pour finir notre voyage, nous avons pris un vol intérieur direction Guilin pour voir les paysages si poétiques et caractéristiques de cette région : les immenses pic karstiques qui bordent la rivière Li. Autant la saison était idéale pour visiter le Yunnan (climat sec et doux, le printemps!) autant pour le Guangxi, c’était loin d’être parfait étant donné que c’était la saison des petites pluies qui dure plusieurs mois avant… la saison des pluies qui sévit l’été. Malgré une ambiance plutôt fraiche (et un chauffage aléatoire voir inexistant) nous avons découvert des paysages vraiment superbes et des ambiances magnifiques en particulier à Xingping et ses villages alentours. Yangshuo est devenue une grande ville assez laide et très, très touristique avec son lot de fastfood et de boutiques affreuses, mais reste tout de même une étape incontournable car la campagne aux alentours est très belle (de magnifiques ballades à faire en vélos) et aussi pour vivre l’ambiance démente une fois la nuit tombée : la musique à fond dans la rue et la foule qui envahi la ville. Tout ce monde et ce bruit nous a fait un sacré choc après le calme du reste de notre voyage.

75-Xingping

Pêcheur aux cormorans à Xingping

76A-Xingping

Pêche aux cormorans : cette pêche traditionnelle en voie de disparition (plus assez de poissons) se déroule uniquement de nuit…

76B-Xingping

…mais est très impressionnante par le rapport qu’ont les cormorans avec leur propriétaire et leur dextérité dans l’eau.

77-Xingping

Xingping sous la pluie

78-Xingping

Scène de rue à Xingping

79-Xingping

Les pics percent les nuages dans un paysage de culture de pamplemousses et de kumquat.

80-Xingping

La vie tourne autour de la rivière et des bambous géants qui poussent partout sur les berges.

81-Xingping

Un petit buffle qui tète sa mère sur les berges de la rivière.

82-Xingping

Le village de Liugong : les écritures partout présentes aux entrées des maisons sont des poèmes qui sont changés chaque année au nouvel an.

83-Xingping

Quelque soit le temps, les gens vivent dehors, portes et fenêtres ouvertes. Les chiens domestiques sont très présents dans les villages.

84-Xingping

Les murs des maisons traditionnelles portent encore les stigmates de la révolution culturelle, la plupart sont abandonnées et tombent en ruine.

85-Xingping

Le paysage typique de la région : pics karstiques, bambous et rivière

86-Yangshuo

Une ruelle à Yangshuo

87-Yangshuo

La superbe rivière Li

87A-Yangshuo

Un paysan et son buffle aux alentours de Yangshuo

88-Yangshuo

L’heure bleue à Yangshuo

89-Yangshuo

La vue du roof top d’ une très chouette auberge de jeunesse à Yangshuo, où il fait bon prendre une bière loin de l’agitation.

90-Yangshuo

Ambiance des nombreux bars qui peuplent les rues de Yangshuo.

Ce voyage nous a vraiment transporté dans un autre monde et nous sommes vraiment tombés amoureux du Yunnan. En espérant que ces quelques photos rendront hommage à tout ce que nous avons vu, même si, et c’est toujours pareil en voyage, les plus belles photos sont celles que l’on n’a pas pu faire…

Comme à notre habitude, nous sommes partis avec une agence de voyage locale dont nous conseillons vivement les services : Ciel Yunnan. Ils ont su nous accompagner et nous conseiller pour que notre voyage nous apporte de magnifiques expériences de vie et des souvenirs inoubliables.

En bonus, nous vous conseillons vivement le magnifique travail photographique de Kechun Zhang découvert aux Rencontres d’Arles l’été dernier, des images à la fois engagées écologiquement et pleines de poésie qui racontent la Chine. Et l’excellent roman graphique Une Vie Chinoise de Kunwu Li et Philippe Ôtié, une autobiographie critique des années Mao à nos jours.

D’autres carnets de voyages à lire:

namibiestudio-cabrelli-indevoyage-thailande

Mariage au Pavillon Cambon Capucines à Paris | 14.02.2015

Voici le reportage d’un mariage particulièrement sublime organisé le jour de la Saint Valentin à Paris au spectaculaire Pavillon Cambon Capucines. La cérémonie civile gabonaise s’est déroulée à l’Hôtel d’Evreux Place Vendôme. Une très belle journée de fête et d’émotion dans des décors somptueux: un grand merci à E et F pour leur confiance!

mariage-pavillon-cambon-paris_0001 mariage-pavillon-cambon-paris_0002 mariage-pavillon-cambon-paris_0003 mariage-pavillon-cambon-paris_0004 mariage-pavillon-cambon-paris_0005 mariage-pavillon-cambon-paris_0007 mariage-pavillon-cambon-paris_0008 mariage-pavillon-cambon-paris_0009 mariage-pavillon-cambon-paris_0010 mariage-pavillon-cambon-paris_0011 mariage-pavillon-cambon-paris_0012 mariage-pavillon-cambon-paris_0013 mariage-pavillon-cambon-paris_0014 mariage-pavillon-cambon-paris_0015©Studio Cabrelli photographe de mariage au Pavillon Cambon Capucines à Paris

Voir un autre mariage au Pavillon Cambon Capucines:

mariage-pavillon-cambon

Anciens posts »

Pour contacter le Studio Cabrelli:   06 09 68 06 10  | info@studiocabrelli.com
Développement: stephanemounier.com